DEUTSCH    ENGLISH

Télécharger:
CV francais.pdf

Jens Hamann est né en 1975 à Stuttgart où il a été pendant plusieurs années membre des Stuttgarter Hymnus-Chorknaben. Il a su développer cette expérience chorale au sein du Kammerchor Stuttgart sous la direction de Frieder Bernius et au sein de la Gächinger Kantorei sous la direction de Helmuth Rilling. En 2007, il a terminé ses études auprès de Rudolf Piernay à la Musikhochschule Mannheim où il a également étudié le lied auprès d Ulrich Eisenlohr et auprès de Heike- Dorothee Allardt, il a été membre du Studio d Opera à Mannheim où il a interprété entre autres les rôles de Papageno, Leporello, Maurizio dans "Die vier Grobiane" de Wolf-Ferrari et le père dans "Hänsel und Gretel". Il s est perfectionné par ailleurs dans des master-class auprès de Peter Schreier, Irwin Gage et Wolfram Rieger.

Jens Hamann s est vu décerné plusieurs prix en tant que chanteur d oratorios lors de concours nationaux et internationaux: il a été lauréat du "PodiumJungerGesangsSolisten" du Verband Deutscher Konzertchöre à Wiesbaden en 2004. En 2006, il a reçu le "Sonderpreis Alte Musik" de la Radio du Saarland "pour des performances exceptionnelles au niveau de l Oratorio". Depuis qu il a gagné le troisième prix au XVIème Concours International Johann-Sebastian Bach à Leipzig en 2008 en tant que meilleure voix d homme Jens Hamann peut se nommer "Bachpreisträger".

Jens Hamann a donné des concerts dans le cadre de festivals tels que le Festival de la Chaise-Dieu, le Europäisches Musikfest à la Liederhalle Stuttgart, le Rheingau Musikfestival, le Musikfest Bremen et le Festival Internazionale di Musica Sacra à la Cathédrale Saint Pierre à Rome. En outre il a chanté à la Philharmonie de Berlin, au Herkulessaal Munich, à l'église St. Michaelis de Hambourg, à la Meistersingerhalle Nuremberg et aux Konzerthäuser de Berlin et de Dortmund. Des tournées de concerts l'ont mené partout dans le monde, notamment à Boston/USA, au Forbidden City Concert Hall à Peking, l'Oriental Art Center Shanghaï, l'Opéra de Wroclaw, Auditorio Zaragoza, Teatro Lirico di Cagliari, Auditorium Dijon, Teatro Carlo Felice Genova, Oosterport Groningen ainsi qu'à Nizhniy Novgorod en Russie. Jens Hamann travaille régulièrement avec des chefs tels que Sigiswald Kuijken, Helmuth Rilling, Morten Schuldt-Jensen, Hans-Christoph Rademann et Stefan Vladar et des ensembles tels que Gächinger Kantorei, La Petite Bande, le RIAS Kammerchor, Konzerthausorchester Berlin, Youth Orchestra of the Americas, Collegium Vocale Gent, Noord Nederlands Orkest, Akademie für Alte Musik Berlin, le Concert Lorrain et l'Orchestre Symphonique de la Radio tchèque Plze .

En 2006, il a chanté le Comte dans "La jolie fille de Perth" de Bizet dans la mise en scène de Peter Schweiger sous la direction de Douglas Bostock avec l Orchestre Symphonique d Aargau au Château Hallwyl en Suisse.

Pendant l'année 2011 on a pu entendre Jens Hamann plusieurs fois en France: il était le soliste avec l'Immortal Bach Ensemble et le Concert Lorrain sous la direction de Morten Schuldt-Jensen au festival Floreal d'Epinal avec le Messie de Händel, en août il a été invité au festival "Bach en Combrailles" pour deux cantates de Bach avec Les Inventions sous la direction de Patrick Ayrton et également en août il a chanté au Festival de La Chaise-Dieu dans le Requiem de Johann Christian Bach et la Messe du Couronnement de Wolfgang Amadeus Mozart accompagné par le RIAS Kammerchor et l'Akademie für Alte Musik Berlin sous la direction de Hans-Christoph Rademann (un programme qui a été donné également au Musikfest Bremen et au Rheingau Musikfestival). Jens Hamann travaillera pendant l'année 2012 pour la première fois avec le chef et claveciniste Andreas Spering et la Capella Augustina. L'année débutera avec des cantates de Bach sous la direction de Kay Johannsen à Stuttgart. Il faut également signaler les concerts avec "Das Buch mit 7 Siegeln" de Franz Schmidt et les concerts avec "Golgotha" de Frank Martin. Jens Hamann sera en été à nouveau soliste au Rheingau Musikfestival dans la Messe en Si de Bach avec l'Immortal Bach Ensemble et le Concert Lorrain sous la direction de Morten Schuldt-Jensen et l'été verra également la continuation de la collaboration avec Sigiswald Kuijken et La Petite Bande au Festival "Oude Muziek" à Utrecht dans un programme avec de la musique de Heinrich Schütz et J.S. Bach. Jens Hamann sera en tournée en automne avec ce même chef et le même ensemble avec les "Musikalische Exequien" de Heinrich Schütz. Pendant cette année 2012 on pourra l'entendre par ailleurs dans des salles prestigieuses telles que la Philharmonie de Berlin, la Philharmonie d'Essen et la Philharmonie de Cologne.

De nombreux enregistrements radiophoniques et de disques documentent l activité largement étendue du chanteur. Ces enregistrements sont parus entre autres chez Carus, Naxos, Hänssler, Genuin, Chrismon, Brilliant. L enregistrement en première mondiale du Requiem de Michael Haydn avec le KammerChor Saarbrücken et la Kammerphilharmonie Mannheim sous la direction de Georg Grün a reçu un MIDEM Classical Award du "meilleur premier enregistrement" en 2007. L Oratorio de Noël de Camille Saint-Saëns sous la direction de Holger Speck avec le Vocalensemble Rastatt et Les Favorites est une autre production de CD qui a reçu les éloges de la presse en tant qu "enregistrement de référence". En 2011 vont paraître chez Naxos les oratorios "Il santo sepolcro" de Ferdinando Paër et "Samuele" de Simon Mayr et chez Hänssler des cantates de Georg Philipp Telemann. Par ailleurs Jens Hamann sera le soliste basse (Jésus et airs) dans l enregistrement de la Passion selon St. Jean de J.S. Bach avec la Petite Bande sous la direction de Sigiswald Kuijken, ce CD paraîtra également en 2012.